En été allongée sur ton transat avec un smoothie fraise-banane dans une main et ton Elle ou Marie Claire dans l’autre (ok, ça c’est ce qu’on voudrait… En réalité c’est plutôt genre : coincée dans les bouchons, avec les vêtements collés sur la peau et la bouteille d’eau terminée depuis des heures… On le sait…)

Bref, on disait… Surement en feuilletant n’importe quel magazine estival tu trouveras un petit article qui te rappelle combien c’est important de se tartiner de crème solaire quand tu fais bronzette et patati patata… Le point c’est : pourquoi on en parle qu’en été de l’importance de la protection solaire ?

Les dermatologues (mais pas que !) nous rappellent de l’importance de se protéger des rayons de soleil depuis des années et ce produit souvent délaissé est un véritable must have des routines de beauté des asiatiques.

Tout ça car les rayons UV sont toujours là, peu importe la saison, certes en hiver ont une puissance inférieure, mais ils peuvent toujours faire des dégâts à notre peau ! Ne t’inquiètes pas, avec cet article on veut pas te faire flipper, mais juste t’expliquer pourquoi ne pas passer à côté de cette étape.

@lilouuu_blog

La protection solaire : qu’est-ce c’est et pourquoi c’est important

Juste quelques petites infos pour comprendre bien de quoi on parle… La protection solaire ou filtre solaire est l’ingrédient qui permet de protéger la peau du rayonnement UV et il peut se présenter sous différentes formes (crème, spray,..) et même être contenu dans les produits de make-up pour le teint.

C’est très important, comme on le rappelait tout à l’heure, de ne pas skipper cette étape et surtout de l’introduire dans notre routine de beauté toute l’année et ne pas seulement quand on va à la plage. Les rayons UV en effet produisent une grande quantité de radicaux libres, coupables de produire un tas d’effets négatifs dans notre organisme : ils ne sont pas seulement responsables du vieillissement cutané (hello les rides et les taches d’hyper pigmentation !), mais ils peuvent mener des maladies très graves comme le cancer de la peau…et là on rigole vraiment pas !

On tient à préciser que même si tu est jeune et en modalité YOLO[1] et tu penses que les rides sont un problème qui ne te touche pas et tu auras tout le temps d’y penser quand ça sera le moment, non ! Tu te trompes, ma belle ! Pour hériter une jolie peau quand on sera matures il faut commencer à travailler dès maintenant : si tu ne l’as pas fait jusqu’à maintenant t’es déjà un peu en retard (petit coup de pression !), mais tu peux encore rattraper ça…

Même discours pour les peaux noires : si tu as la peau foncée ça ne veut pas dire que tu es protégée du soleil, au contraire ! Toi aussi tu dois appliquer un facteur de protection si tu veux avoir une belle peau et ne pas avoir des soucis, même graves, dans le futur !

Comment choisir sa protection solaire

Pour bien choisir sa protection solaire il faut d’abord qu’on parle de deux concepts fondamentaux : le SPF et le PA.

Le SPF (Sun Protective Factor) ou FPS ou, encore, IP (en français) indique le niveau de protection contre les rayons UVB, c’est-à-dire les rayons qui touchent la partie la plus superficielle de la peau et qui lui permettent de bronzer …mais aussi de se brûler !

Il existe quatre catégories de SPF :

faible (de 6 à 10)

moyenne (de 15 à 25)

haute (de 30 à 50)

très haute (au-delà de 50).

Tu te demandes peut être à quoi correspond le chiffre ? C’est tout simplement un numéro qui indique le pourcentage des rayons filtrés par ton produit solaire. On s’explique mieux… Par exemple, si tu utilises une protection avec un SPF 30, ça signifie qu’elle laisse passer pas plus qu’un 1/30 du rayonnement solaire, c’est-à-dire qu’elle ne laisse pas arriver à ta peau quelque chose comme environ le 97% des rayons UVB, une protection solaire avec indice 50 laissera passer qu’un 1/50 du rayonnement solaire, etc…

Le PA, au contraire, c’est un système de classification japonais qui permet de mesurer la protection contre les UVA, les rayons les plus présents sur la Terre, qui rejoignent les couches les plus profondes de la peau et qui sont responsables de son vieillissement. La protection PA est indiquée avec un petit « + » et on en  peut trouver de un à quatre : plus il y en a plus la protection contre les UVA est forte. C’est indiqué d’utiliser une protection contre les UVA même quand on est à la maison et on passe beaucoup de temps près d’une fenêtre car ce type de rayons ont la capacité de passer à travers les vitres ! Et ouais, assez flippant….

Attention ! En Europe (et aux Etats-Unis aussi) ce n’est pas obligatoire d’indiquer les deux indices de protections (SPF et PA), dans ce cas-là fais attention à voir si ton produit est efficace contre les UVA et les UVB et pas que contre un seul des deux !

Ceci-dit, pour choisir ta protection solaire, comme d’habitude, il faut faire référence à ton type de peau, ou mieux, à ta teinte de peau (ton phototype), à ton âge et à ta sensibilité cutanée.

Plus ta peau est claire et sensible, plus la protection solaire devra être puissante, inversement si tu as une peau foncée ou olive et qui bronze très vite même un petit indice peut être suffisant, à condition de ne pas t’exposer dans les heures les plus chaudes de la journée !

S’agissant de l’âge, on imagine que ça va sans dire que les peaux matures (et bien sur les enfants !) doivent se protéger d’avantage et en utilisant des indices hauts, non !?

Si tu prévois de faire du sport ou de te baigner penses à utiliser une protection waterproof qui résistera à l’eau et à la transpiration.

Pour bien faire son choix, il faut aussi préciser qu’il existe deux types de filtres solaire : les filtres chimiques et les filtres minéraux.

Les premiers pénètrent la peau pour absorber les rayons UV à sa place. Ils sont conseillés sous le maquillage (on y reviendra après) car ils s’absorbent plus facilement et ils ne laissent pas de traces blanches, par contre il faut les appliquer une demi-heure avant l’exposition au soleil, vu qu’ils nécessitent du temps pour pénétrer la peau et donc d’être efficaces ! Pour traduire tout ça, tournes-toi vers ce type de filtres si tu es une vraie make-up addict sans des gros problèmes de peau, vu qu’ils peuvent provoquer des allergies (de toute façon tout ce qui est beau fait mal ! Ou presque… #nutellamonamour). …et aussi si tu n’es pas trop pressée le matin (vu qu’ils agissent doucement) !

Les filtres minéraux, en revanche, restent en surface et ils réfléchissent les rayons comme ferait un écran. On te les conseille si tu as une peau sensible et réactive,  si tu ne vas pas te maquiller par la suite (ils laissent ces désagréables traces blanches façon « je suis tombée avec la tête dans mon gâteau d’anniversaire » ! ) ou si tu as prévu une petite baignade dans la mer (question de ne pas la polluer ! #greenteam). Petit bémol : généralement ils sont assez gras, ou en tout cas plus gras que les filtres chimiques !

@xrisskincare

La protection solaire et le make-up

Souvent quand on parle de protection solaire on pense à l’horrible crème blanche que nos mamans nous obligeaient à utiliser à la plage… Mais maintenant les choses ont bien évolué, il existe tellement de formats et de textures différentes qu’on en trouve forcément une qui nous convient et surtout qu’on peut utiliser sous notre maquillage. Et oui, mademoiselle ! C’est tout à fait possible d’appliquer son fond de teint ou sa crème teinte au-dessous de sa protection solaire sans qui fasse un effet cra-cra et sans que le fond de teint bouge. Surtout en terme de cosmétique asiatique on peut trouver un tas de crèmes solaires, des brumes ou même des essences (!) qui ne laissent pas de résidus blancs (ce que les anglais appellent « white cast »), qui s’absorbent très rapidement et qui parfois on même un vrai effet matifiant (vous n’êtes pas contentes, les peaux grasses ? 😉).

Il y a aussi des fonds de teint ou des crèmes teintés (BB, CC, DD crèmes) qui ont à l’intérieur un filtre solaire vers lequel tu peux te pencher si tu n’as pas assez de temps à consacrer à ta routine le matin ou si tu désires avoir un produit 2 en 1 pratique à emmener partout. Mais est-ce que la protection qu’on trouve à l’intérieur de ces produits est-elle suffisante quand le soleil est particulièrement violent ou quand on passe une journée à la plage ? Non. Tout simplement pour la bonne raison qu’il faut appliquer une dose plutôt généreuse de produit pour espérer qu’il nous protège et personne (ou au moins c’est ce qu’on espère !) applique suffisamment de fond de teint pour atteindre la quantité recommandée.  Et d’ailleurs c’est normal que ce soit comme ça, parce que appliquer trop de fond de teint 1) ne fait pas si bien à la peau (coucou les pores bouchés !) et 2) l’effet n’est vraiment pas joli ni naturel.

Une autre question se pose : est-ce qu’une fois appliquée la protection solaire dure toute la journée ? Certainement pas. Les filtres solaires ont tendance à se dégrader au cours de la journée, surtout si on les mets à dure épreuve en s’exposant au soleil toute la journée. L’idéal donc serait de réappliquer son filtre solaire à peu près toutes les deux heures. Mais comment faire si on porte du maquillage ? Pas de souci, il existe des brumes protectrices qui contiennent du SPF ou du PA qui ont été pensées pour être appliquées par-dessous votre make-up. Rien de plus pratique !

@celia.bouziane

Conclusion : qu’est-ce qu’on a appris ?

Si ton rituel de beauté te semble déjà assez longue et complexe comme ça, sans ajouter un produit supplémentaire, après avoir lu cet article on espère que tu auras compris que c’est certainement mieux de renoncer à d’autres types de produits (ton sérum chouchou ou ta crème hydratante par exemple), car leurs actions on peut les retrouver dans d’autres produits de ta routine (par exemple, si tu utilises une essence il n’y a pas forcément besoin d’appliquer une crème hydratante par la suite, au moins que t’aies la peau très sèche ou desséchée, car l’essence fera déjà bien l’affaire). Du coup, petit récap’ : peu importe la saison, si tu souhaites avoir une jolie peau, n’oublies jamais de tartiner ton visage avec une bonne protection solaire. D’ici 10 ou 20 ans on est sûrs que tu nous remercieras ! 😉

@hackbybeauty

[1] YOLO, ou « You Only Live Once », signifie vivre de la vive d’une façon assez insouciante, comme s’il n’y avait pas de lendemain.

Petit récap’

  1. La protection solaire permet de protéger la peau du rayonnement UV. Il existe des protections qui protègent de rayons UVA, des autres qui protègent des rayons UVB et des autres encore qui protègent de deux. Il existe après des différents indices de protection, plus ou moins puissants.
  2. C’est important de se protéger du soleil car il est la source de plusieurs dégâts, comme les brulures de la peau, le vieillissement cutané et, dans les cas les plus graves, même le cancer de la peau.
  3. Il existe des filtres solaire “de ville” et filtres solaires “de plage” : les premiers peuvent être portés sous le maquillage sans l’abimer, les deuxièmes sont plus conseillés à porter seuls pendant une exposition prolongée au soleil.

Ecris-nous quelque chose

Add comment

Your comment will be revised by the site if needed.